"Crime d'Honneur" Elif Shafack - éd Phébus

Elif Shafack confronte l'intransigeance des croyances religieuses et culturelles du monde musulman quand celui-ci fraye avec les valeurs du monde occidental. Le sujet, maintes fois abordé au cinéma, en littérature ou lors de débats, n'était pas facile à maîtriser sans risquer de tomber dans une analyse sociologique complaisante. 

Il meurt en Europe des milliers de femmes, tuées parce qu'elles ont déshonoré la famille en transgressant le code de l'honneur, même si elles vivent depuis des années en Europe, et même si leurs époux ne respectent plus les traditions. Pembe est une de ces femmes, victime de la violence familiale, Elif Shafack raconte son histoire.

 

Lire la suite : "Crime d'Honneur" Elif Shafack - éd Phébus

"Ladivine" Marie Ndiaye - éd Gallimard

L'auteur de « Trois femmes puissantes » raconte le destin de trois femmes victimes d'une malédiction familiale. L'héroïne première « Ladivine Sylla », femme de ménage, a élevé seule sa fille. Cette dernière la rejette et éprouve une honte avouée mais non assumée envers sa mère. Ce sentiment primitif qui n'exclut pas le réel amour qu'elle éprouve pour sa mère, empoisonne sa vie et empoisonnera la vie de sa descendance. Ce sentiment devient cette malédiction car il conduit à des pensées inavouables, enfouies et irrépressibles qui tracent le chemin vers le crime.

 

Lire la suite : "Ladivine" Marie Ndiaye - éd Gallimard

"Entre amis" Amos Oz - éd Gallimard

C'est un recueil de huit nouvelles dans lesquelles on retrouve les mêmes lieux et les mêmes personnages. Elles illustrent la vie au kibboutz, Yikhat, dans les années 50. Ce village construit par les colons et édifié dans un idéal de partage souffre des maux de toutes les congrégations humaines repliées sur elles-mêmes : trahisons, jalousies, mesquineries, adultères et scandales. Ces histoires légères, de prime abord, sont inoubliables car elles disent le poids de la vie que n'allège aucunement la proximité d'autres vivants car l'individu demeure dans « une solitude incurable ». Au delà d'un constat passablement amer, ces récits renseignent sur la vie quotidienne au kibboutz et révèlent aussi la suprématie des aspirations individuelles contre la communauté et ses normes.

 

Lire la suite : "Entre amis" Amos Oz - éd Gallimard

"Le roman d'un mariage" J. Eugenides - éd de L'Olivier

Madeleine, Léonard et Mitchell achèvent leur cursus universitaire. Ils ont été nourris de littérature, de philosophie et de théologie. Initiés aux nouvelles théories des penseurs français, Deleuze, Derrida ou Barthes dont raffolent les fac américaines dans les années 80, ils cherchent dans les livres des réponses à leurs questions existentielles. Tout au long d'une histoire touffue, à rebondissements multiples, ce trio amoureux essaie d'apprendre à vivre et grandir à travers leurs lectures.

 

Lire la suite : "Le roman d'un mariage" J. Eugenides - éd de L'Olivier

"Heureux les heureux" Yasmina Réza - éd Flammarion

Yasmina Reza raconte quelques instants dans la vie de gens d'aujourd'hui. Hommes et femmes, entre quarante et soixante ans, plutôt aisés, plutôt gagnants que perdants... Ils se débattent comme ils peuvent avec un réel qui leur échappe, couple en crise, rêves en vrac, désirs au point mort.... Ces dix huit monologues tournent souvent à l'hystérie avec un sentiment fort de frustration et de résignation. Yasmina Réza orchestre toute cette comédie humaine avec une intelligence et une ironie implacables.

 

Lire la suite : "Heureux les heureux" Yasmina Réza - éd Flammarion

"Un notaire peu ordinaire" Y. Ravey éd de Minuit

En une centaine de pages très maîtrisées écrites dans un style très dépouillé, Yves Ravey distille un climat inquiétant dans lequel évoluent des personnages ambigus dans une intrigue faussement simple. Martha Rebernack vit seule avec ses deux enfants depuis le décès de son mari. Son cousin fait irruption chez elle, il sort de prison, après avoir purgé une peine de 15 années pour viol. Elle panique et partage ses inquiétudes avec le notaire de la ville.

 

Lire la suite : "Un notaire peu ordinaire" Y. Ravey éd de Minuit

"Les désorientés" Amin Maalouf - éd Grasset

Adam répond à  l'appel d'un "ancien ami" qu'il ne voit plus depuis de longues années et qu'il sait mourant.

Ce retour imprévu le pousse à rester dans un pays qui n'est jamais explicitement nommé, mais dont on devine qu'il s'agit du Liban.

Les souvenirs heureux et tristes resurgissent au gré de la plume de ce professeur d'histoire (sorte de double littéraire de l'écrivain).

Une grande oeuvre qui interroge la déchirure de l'exilé et les compromissions de ceux qui restent.

"14" Jean Echenoz - éd de Minuit

Il ne s'agit pas d'un livre de plus sur la"grande guerre", mais d'un roman qui deviendra sûrement une référence littéraire concernant cette époque.

Cinq jeunes hommes, pleins de confiance et d'espoir, quittent leur Vendée natale pour rejoindre le front du conflit franco-allemand. Jean Echenoz évoque notamment les derniers souvenirs avant le grand départ, le moment de l'appel au rassemblement qui les a surpris dans leur vie et a interrompu net leur avenir. 

Ce livre est fait d'images brèves, d'instanés, et présente sous un angle inédit ces années noires et l'histoire d'une jeunesse sacrifiée.

Ce sont des lignes inoubliables construites avec peu de mots, dans un style presque désuet qui saisit et retient au delà de la lecture.

"La vérité sur l'affaire Harry Quebert" Joël Dicker - éd De Fallois

Quoi de pire que de voir son mentor accusé de meurtre, alors que l'inspiration vous manque pour votre nouveau livre ?

Auteur à succès, Marcus Goldman voit son quotidien sur le point de basculer quand il décide de tenter d'élucider un crime qui s'est produit trente ans auparavant.

Tandis que l'Amérique bruisse de l'avènement de l'élection d'Obama, sa quête d'écriture et de vérité se fait le miroir d'une société gangrénée par les medias.

Un exercice de haute voltige mené avec brio par un des jeunes écrivains les plus remarqués de la rentrée littéraire 2012.

Ce livre a reçu le prix de l'Académie française et le prix goncourt des lycéens.

"L'amour sans le faire" Serge Joncour - éd Flammarion

Les héros de ce roman, Franck et Louise, sont des êtres timides et silencieux, qui observent la vie à la terrasse des cafés, lui à Paris, elle à Clermont Ferrand. Ils sont venus se perdre en ville pour tenter une autre vie. Lui est parti loin de la ferme familiale, est devenu photographe et a beaucoup voyagé ; elle quitta la même ferme quelques années plus tard à la mort de son mari, le frère de Franck. Ils ne se connaissent pas et pourtant leurs chemins se croiseront.

Lire la suite : "L'amour sans le faire" Serge Joncour - éd Flammarion

"Oh" Philppe Djian - éd Gallimard

Ce récit est le monologue intérieur d'une femme : elle s'appelle Michèle, a cinquante ans, est productrice, et vit dans une maison d'une banlieue résidentielle. Elle est séparée de son mari, et son fils unique âgé de 25 ans a des projets matrimoniaux un peu « préoccupants ». Bref la vie ! Malgré une assurance incontestable, elle ne peut s'empêcher de chercher, de manière assez irrationnelle, à déchiffrer des signes qui la guideraient, car la vie lui a appris que le danger n'est jamais bien loin...

Lire la suite : "Oh" Philppe Djian - éd Gallimard

Prochainement

Rencontres en juin. 

gloriasteimen

Mercredi 6 juin à 20h : Soirée consacrée à Gloria Steinem, la plus célèbre des féministes américaines. "Actions scandaleuses et rébellions quotidiennes", vient de paraître aux Editions du Portait. Ce recueil de 26 textes, jamais traduits en français, retrace quinze années de la vie de Gloria Steinem, passées à défendre l'égalité homme-femme. Une personnalité exceptionnelle à découvrir avec Rachèle Bevilecqua, qui est à l'origine de la traduction et de la publication de ce livre majeur.

leparisdefrançoistruffaut

Mercredi 20 juin à 20h : "Le Paris de François Truffaut" nous sera révélé par Philippe Lombard, auteur chez Parigramme d'un livre consacré au cinéaste et à sa ville. Une évocation en textes et en images des lieux de tournage chers au cinéaste, que nous revisiterons avec l'auteur le temps d'une soirée. Soirée cinéphiles. Venez révisez vos classiques.

Pour assiter à ces soirées, inscrivez-vous par mail ou tél, ou passez nous voir, nous vous inscrirons.

Lire la suite...

Connexion