"Ulysse, les chants du retour" - J. Harambat - éd Actes Sud

Adaptation littéraire

 Après vingt ans d'errance, Ulysse rentre à Ithaque mais rien ne lui semble familier. Lui-même a été rendu méconnaissable par Athena. Il lui faut reconquérir son identité. L'auteur s'empare de la légende et nous dévoile les coulisses du mythe. En effet d'imminents hellenistes sont convoqués JP Vernant, J. de Romilly au chevet de l'histoire. 

 

 

 

"La voix de la nuit" U. Lust, M. Beyer - éd çà et là

Adaptation littéraire 

Herman Karnau est ingénieur acousticien. Il consacre sa vie aux sons, quels qu'ils soient : musique, coït ou effondrement d'un immeuble. Chargé de régler la sono pour les discours du IIIème Reich, il gravit  bientôt les échelons et trouve l'occasion d'enregistrer des sons inédits : râles de mourants, gargouillis de gorges ouvertes au bistouri... mais aussi de pratiquer ses expériences acoustiques les plus folles.

 

 

 

"Une histoire populaire de l'empire américain" H. Zinn - M. Konopacki - P. Buble - éd Delcourt

Récit historique

Inspirée du best-seller de H. Zinn "Une histoire populaire des Etats-Unis de 1492 à nos jours", la bande dessinée donne la parole aux plus démunis, aux opprimés de l'histoire officielle. Le mélange de dessins et d'archives photographiques sert le récit, dense et très documenté. Ce portrait ambitieux d'une américaine conservatrice est sans concession et pose un regard juste sur plusieurs siècles de luttes, de guerres et d'émancipation.

 

 

 

 

"Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB" Tardi - éd Casterman

Récit historique

Cinq ans à ronger son frein dans un Stalag en Pologne. Une longue épreuve de déshumanisation, dont René Tardi ne rentra pas indemne. Dans cette fresque au crayonné noir, caractéristique du célèbre dessinateur, Tardi se met en scène au côté de son père, comme un alter ego enfantin. Une manière pudique et sensible de remuer les heures sombres du passé et de l'y accompagner. A partir d'un "petit cahier d'écolier coupé en quatre", ce deuxième tome continue le travail de mémoire en retraçant la fin de la guerre et la fuite des nazis devant l'armée rouge.

 

 

 

"Jan Karski" M. Rizzo - L. Bonaccorso -éd Steinklis

Récit historique

Les alliés savaient... Dès 1943, Roosevelt eut vent de la mise en place de la solution finale par les nazis. Un agent polonais avait en effet réussi à s'infiltrer dans un camp et avait traversé une grande partie de l'Europe pour rejoindre les Etats-Unis afin d'alerter et de témoigner. Il fut reçu par Roosevelt qui ne donna pas suite à son récit. Ce duo de jeunes artistes italiens rend hommage au courage et à la témérité de cet homme, Jan Karski. 

 

 

 

La fantaisie des Dieux

"La fantaisie des Dieux" H. et P. de Saint Exupéry - éd les Arènes

Le retour ... ça aurait pu être le cauchemar du rêve inventé dans le bleu de l'inconscient ! Ce n'était pas un rêve mais la pire des réalités dans une insoutenable conscience. Récit précis sans concession de témoins oculaires face à la discrétion des victimes qui ont tout vu mais n'ont pas encore compris ou admis l'irraisonnable des crimes et le spectacle du laisser faire par les autres. Récits appuyés par les aquarelles poétiques et romanesques de collines, du ciel et de l'eau. La force de l'évocation, face à ces lieux redevenus paisibles et harmonieux. Les dernières pages révèlent la lucidité affligeante d'une volonté destructrice qui ne s'est pas arrêtée là où l'on pense. Michèle L. / Club de lecture

L'Arabe du futur

"L'Arabe du futur" Riad Sattouf - éd Allary

Par un dessin simple mais efficace, Riad Sattouf nous plonge dans les années 70. En France, rencontre à l'Université d'une bretonne et d'un syrien, ils se marient, naissance de Riad à Paris. En  Libye, Khadafi, beau gosse, officier des forces armées libyennes a  pris le pouvoir à la monarchie. Fervent défenseur de l'Union Arabe, il met en place une politique sociale, les biens de certains pour tous, abondance de certains produits au détriment de l'essentiel. En Syrie, Hafez-al-Assad, ancien pilote de chasse, a lui aussi pris le pouvoir. Président à vie, la seule liberté laissée au peuple sera la croyance, les coutumes et la haine d'Israël .Devenu adulte Riad met en bulles les souvenirs de sa petite enfance entre ces 3 pays et ses 2 familles de cultures bien différentes, aux couleurs si variées et la langue que l'enfant ne souhaite pas apprendre.

Lire la suite : L'Arabe du futur

"C'est toi ma maman" A. Bechdel - éd Denoël Graphic

 

« C'est toi ma maman » Alison Bechdel – éd Denoël graphic

Un récit graphique qui sonde les profondeurs psychiques et qui étudie entre rêve et réalité, les questions d'identité et de filiation. Le premier volet « Fun home » racontait le père, ce volume est dédié à la mère et les liens qui l'unissent et l'éloignent de sa fille la narratrice. Un projet ambitieux servi par un graphisme sobre et expressif qui rappelle celui de Marjane Satrapi.

 

"Mauvais genre" C. Cruchaudet - éd Delcourt

 

« Mauvais genre » C. Cruchaudet – éd Delcourt

D'après « La garçonne et l'assassin. »

Pour fuir l'horreur des tranchées, Paul va devenir Suzanne, aidé de sa femme Louise. C'est une adaptation magistrale et déroutante de l'essai biographie et historique inspiré d'un fait divers qui a marqué les années folles. Cette histoire évoque la complexité des sentiments amoureux et les blessures psychiques liées à la guerre. Un trait épuré d'une grande justesse.

 

"Le chien qui louche" E. Davodeau - éd Futuropolis

 

« Le chien qui louche » E. davodeau – éd Futuropolis

Fabien est surveillant au Louvre. Sa belle-famille lui demande de faire rentrer une croûte, peinte par un aïeul, dans le musée. L'auteur nous entraîne dans les méandres de cette loufoque aventure, au travers des salles, des malentendus et des quiproquos. Une balade artistique très originale.

 

"Les temps mauvais" C.Gimenez - éd Fluide Glacial

 

« Les temps mauvais » C. Gimenez – éd Fluide Glacial

Incendies, exécutions, privations... sont évoquées avec une grande puissance visuelle. Ce sont le récit de vies de humbles héros dans le chaos et la fureur de la guerre d'Espagne. Le quotidien des civils. Un réalisme poignant dans la narration et l'évocation graphique.

 

Prochainement

Mercredi 20 septembre, Valentine Goby nous présentera : 

jemeprometsdéclatantesrevanches

Valentine Goby est romancière. Passionnée d'histoire contemporaine, elle sait redonner vie à celles et ceux qui ont vécu dans leur chair ces heures sombres. Elle a su parler de Ravensbruck, dans "Kinderzimmer", comme si elle avait vécu le martyre réservé à ces prisonnières. Aujourd'hui c'est de Charlotte Delbo dont il s'agit. Amoureuse, déportée, résistante, poète, elle invente une écriture radicale, puissante, suggestive pour continuer à vivre après Auschwitz, envers et contre tout. Lorsque Valentine Goby la découvre éblouie et plonge dans son oeuvre, elle décide de comprendre qui fut cette femme et de nous faire partager la puissance de ses textes.

Ce livre est un manifeste vibrant qui rend hommage au pouvoir des mots et de la langue. Valentine Goby nous parlera de tout ce qui l'attache à Charlotte Delbo en lisant des passages de son livre. Les oeuvres de Charlotte Delbo seront très présentes lors de cette soirée.

 Si vous souhaitez participer à cette rencontre, laissez-nous un message sur la boîte mail de la librairie ou appeler le 01 43 20 31 96.

 

 

 

 

 

Lire la suite...

Connexion