"Nos vies" Marie-Hélène Lafon - éd Buchet Chastel

Une fois n'est pas coutume, Marie-Hélène Lafon quitte les hauts plateaux du centre de la France pour s'intéresser au théâtre du quotidien dans le super-marché que fréquente sa narratrice. La caisse 4 est occupée tous les jours de la semaine par une jeune femme prénommée Gordana, sans doute originaire des Balkans. La jeune femme travaille en silence, elle prend garde à ne pas croiser le regard des clients ou à susciter le moindre échange afin de ne pas être trahie par son accent. Tous les vendredi, la narratrice a repéré  un homme brun et mutique qui passe toujours par la caisse 4. C'est le début d'une histoire à écrire, la narratrice leur invente un passé, un présent et un avenir qu'elle enrichit au fil des informations saisies : un nom, une photo d'enfant tombée du portefeuille... Sous sa plume sensible, le temps et les mots glissent avec pudeur d'une vie à l'autre en passant par celle de la narratrice, qui se raconte à travers ces deux personnages.

Prochainement

 

Jeudi 15 février à 20h, nous recevrons Jean-Luc Coatalem. 

Une soirée sous le signe de la passion et du voyage, sur les traces de Paul Gauguin et Victor Segalen.

Jean-Luc Coatalem nous entraînera, dans son sillage, sur les pas de ces deux grands voyageurs qui ne cessent d'alimenter son imaginaire et qui ont modifié et enrichi notre vision du monde. 

 

"Mes pas vont ailleurs", publié à la rentrée 2017, a été couronné par le Prix Femina Essai et par le Prix de la Langue française.  

Lire la suite...

Connexion