"Le nouveau nom" Elena Ferrante - Ed Gallimard

Voici une saga romanesque fortement envoûtante. L'auteur, l'énigmatique Elena Ferrante, nous introduit dans un quartier populaire de Naples, dans les années 60, où grandissent deux amies inséparables, Lila et Elena. Après « L'amie prodigieuse » qui parlait de l'enfance des deux héroïnes (désormais paru en Folio), « Le nouveau nom » prolonge la vie de ces deux adolescentes. Elles ont chacune leur méthode pour échapper à la soumission patriarcale et à la pauvreté de leur quartier. La brillante Lila abandonne l'école pour épouser un homme riche, Elena poursuit ses études et rompt avec le passé en quittant la ville de Naples. Elena Ferrante décrit un monde où les femmes n'ont pas le choix : ressembler à leur mère et s'épuiser entre usine et cuisine, en subissant la violence des hommes, ou s'échapper tout en en nourissant un fort sentiment de culpabilité et un complexe de classe indélébiles. Leurs chemins se croiseront, elles s'éloigneront mais le lien indéfectible, construit depuis leur enfance, maintiendra cette passion et cette admiration qu'elles éprouvent l'une pour l'autre. La ville de Naples est un acteur majeur de cette fesque sociale construite avec sensibilité et intelligence. Elena Ferrante décrit sans retenue les tourments de ces deux jeunes femmes, les affections et les jalousies, le besoin constant d'échapper au quotidien dans une ville dangereuse. Deux autres volumes attendent dans les cartons secrets d'Elena Ferrante, la vie de Lila et Elena continue et nous les retrouverons avec bonheur dans quelques années. Pour l'instant, goûtons le plaisir d'être avec elles.

Prochainement

Rencontre avec J.B. Andrea.

Un premier roman bouleversant.

Mardi 17 octobre à 20 h.

mareine

Ce roman magnifique, singulier et inclassable, est une des plus belles découvertes de la rentrée littéraire.

Jean-Baptiste Andrea, célèbre l'enfance à travers la voix et la pensée d'un garçon de 12 ans qui souffre de troubles psychiques qui l'isolent et brouillent parfois sa perception de la réalité.

Depuis que son père lui a offert un blouson publicitaire de la marque Shell, il se fait appeler Shell. Il vit dans la vallée de l'Asse avec ses parents qui tiennent une station service. Quand il comprend qu'il sera bientôt placé dans un institut spécialisé, il fugue dans la montagne et va vivre tout un été, livré à lui-même.

Pour Shell, ce n'est pas une fuite, c'est le chemin qu'il doit prendre pour s'émanciper et devenir un homme. Il rencontre Viviane, elle apparaît comme un enchantement sur son chemin. Intrépide, effrontée, Viviane devient une compagne de jeu qui impose ses règles avec détermination. Elle sera sa "Reine". A ce titre, Shell ne pourra rien lui refuser et elle pourra tout lui demander.

Ces jeux innocents, fondés sur des défis enfantins, prennent parfois des tournures inquiètantes. Mais l'histoire appartient à Shell. C'est lui qui raconte, avec sa manière si singulière de considérer ce qui lui arrive.

 

Lire la suite...

Connexion