"Et devant moi le monde" Joyce Maynard - éd 10/18

 

Ce très beau titre illustre une autobiographie passionnante. Avril 1972 elle est étudiante à l’université de Yale, originaire du New Hampshire, elle écrit dans le New York Time Magazine, sur sa génération et les espoirs déçus.  Cet article est l’origine d’une relation épistolaire et  fusionnelle  avec Jerry Salinger, de 35 ans son ainé. Un quart de siècle plus tard à la lecture de cette correspondance, elle retrace et analyse sa vie affective, amoureuse et sexuelle « ce qui s’est passé entre nous a façonné ma vie de multiples façons », son éducation « dès ma plus tendre enfance j’ai été élevée en observatrice…mon père m’a appris à voir, ma mère m’a mis un stylo en mains ». Sa volonté d’être authentique et lucide rend ce récit extrêmement vivant.

L’écriture est le fil  conducteur de sa vie,  une nécessité, ce portrait de femme  est un itinéraire  complexe et singulier. Joyce Maynard  dévoile la construction de son histoire avec beaucoup de courage et de force, l’intime est confronté aux regards publics. VHS

 

 

Prochainement

 Prochaines rencontres

Dimanche 2 décembre 

aleexandradavidneel

Présentation d'un très beau livre consacré à Alexandra David-Neel. Photos et lettres inédites. Jeanne Mascolo de Fillipis est cinéaste documentariste et voyage, depuis des années, sur les traces d'A. David-Neel. Rencontre avec l'auteure entre 15h et 18h.

Jeudi 13 décembre

laouleschiensaboientparlaqueue

"Là où les chiens aboient par la queue" est notre coup de coeur de la rentrée littéraire. Nous sommes très heureux d'accueillir Estelle-Sarah Bulle pour ce premier roman. Une histoire de famille, entre Pointe-à-Pitre et Paris, racontée avec humour et tendresse. A partir de 20h.

 

Lire la suite...

Connexion