"Hors gel" Emmanuelle Salasc - Ed POL

Dans une vallée d’altitude, pendant l’été 2056, une sirène sonne, réactivant une peur ancienne. Au-dessus du village, dans le ventre du glacier, une poche d’eau sous pression menace de se rompre. Peu de temps auparavant, Clémence, disparue depuis des années, a appelé sa soeur jumelle, Lucie, pour lui demander de la cacher dans la grange familiale isolée qu’elle habite, juste en dessous du glacier. "Hors gel", c’est le roman de ces deux peurs : la peur ancestrale et collective de la catastrophe que pourrait provoquer la rupture du glacier, et la peur plus intime, familiale, de Lucie vis-à-vis de sa soeur jumelle, Clémence, revenue après trois décennies de disparition, dans l’espoir, dit-elle, d’échapper à un réseau de prostitution et de trafiquants de drogue, dont on n’est pas sûr qu’il existe réellement. La peur de la lave torrentielle s’appuie sur le souvenir d’une catastrophe qui, il y a plus de 150 ans, avait ravagé la vallée. La peur de la soeur est aussi ancrée depuis longtemps dans la mémoire profonde de Lucie qui n’a de cesse d’essayer de comprendre cette soeur qui la malmène et l’obsède. L’extrême sensibilité de Clémence a fait d’elle une enfant, puis une femme « invivable ». Elle est violente, toxicomane, délinquante, fugueuse, asociale, psychotique. Leur mère joue aussi un rôle dans cette histoire. Sénile, elle est là sans être là, et a, semble-t-il, oublié qu’elle a une deuxième fille, née quelques heures après la première, et qu’elle a tout tenté pour essayer d’endiguer sa violence et sa souffrance. En vain. Clémence n’a qu’une idée en tête, alors : se sauver au risque de devoir affronter le cataclysme. Hors gel est un roman de légère anticipation, au coeur d’un drame familial déchirant, et dans un pays soumis à une stricte écologie politique, où la nature, après des années de consommation pendant lesquelles elle est devenue un produit, est désormais déifiée, ultra-protégée, et en apparence contrôlée. En apparence seulement.

Prochainement

Rencontres proposées par la librairie en mai et juin 2022.   Mardi 10 mai 2022 : venez dialoguer avec Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. "Notre vie chez les riches" éd Zones. Le célèbre couple de sociologues de la bourgeoisie livre son autobiographie. Ce récit raconte la traversée d’une époque par un duo singulier, témoin bicéphale des mutations de la société française et de ses élites. Mercredi 11 mai 2022  : Tonino Benacquista présentera "Porca miseria". Un récit bouleversant qui raconte sa trajectoire, celle d'un autodidacte qui a dû conquérir la langue française et que l'écriture a sauvé du réel. Mardi 14 juin 2022 : "Et si vous larguiez les amarres". Nomadisme en famille, testé et approuvé. Géraldine, Mathieu et leurs trois enfants sont partis voyager en famille et ils ne sont toujours pas revenus. Rêve et partage d'expérience.  Mercredi 22 juin 2022 : Xavier Galmiche, vit entre ville et campagne. Il s'est constitué un poulailler et étudie avec minutie les comportements de ses volatiles, leurs relations et leurs rituels. Attaché à cette communauté qui lui en rappelle une autre, l'auteur nous livre avec humour et esprit le fruit de ses observations dans "Le poulailler métaphysique".  Ces soirées débuteront à 19h. Elles se dérouleront à la Bibliothèque Benoîte Groult. Réservation auprès de la librairie par mail ou tél. Lire la suite...

Connexion