"La vie parfaite" Silvia Avallone - éd Liana Levi

Silvia Avallone poursuit sa grande fresque sur l'Italie des années Berlusconi. Bologne et sa périphérie forment le décor de ce troisième roman. Adèle vient d'avoir dix-huit ans, elle vit dans la cité des Lombriconi, elle part accoucher seule, le père de son enfant est un petit voyou de la cité. Ce qu'elle sait des adultes qui l'entourent ne l'engage pas à imaginer un avenir radieux pour l'enfant à naître. Et elle n'arrive pas à décider si elle doit ou non le garder ou accoucher sous x. Autour d'Adèle gravitent d'autres personnages, des jeunes qui quels que soient les chemins empruntés, tentent de s'arracher à des parents abîmés par la vie. Silvia Avallone explore cet état si particulier, mêlé de peur et d'émerveillement qu'est la maternité mais revient toujours sur la ligne de démarcation sociale. Les violences faites aux femmes, la férocité de certaines « ce magma de sentiments viscéraux qui nous animent et nous échappent », les épouses humiliées, les compétitions entre femmes et un rapport aux hommes profondément marqué par l'acceptation de la domination. Elle interroge les lieux où l'on grandit, le déterminisme social, l'accès à la culture comme moyen d'émancipation. Les héroïnes de Silvia Avallone n'acceptent pas leur passé sur lequel ont pesées les fautes des autres, elles sont en guerre, elles ont la force de se mesurer à ce qui fait mal. Silvia Avallone est une des grandes voix du néo-réalisme italien actuel.

 

Prochainement

Double rencontre 

Mercredi 23 mai à 20h à la librairie.

Nous recevrons Véronique Bizot pour son nouveau recueil de nouvelles "Futurs parfaits" Actes sud et Christian Oster qui vient de publier "Massif central" aux éditions de l'Olivier.

futursparfaits

massifcentral

Ils écrivent côte à côte depuis de nombreuses années des romans et des nouvelles.

Dans ce dernier recueil  "Futurs parfaits", composé de onze récits traversés de désirs de vies nouvelles, des hommes et des femmes affrontent avec plus ou moins de grâce leur solitude, leurs angoisses, leurs histoires de famille ou l'imposture de leur vie. Véronique Bizot manie avec humour l'insolite et passe allègrement de situations frisant l'absurde à des scènes de vies ordinaires.

Le "héros ostérien", qui a pris corps dans les dix-neuf romans déjà écrits par Christian Oster, est un homme d'âge mûr, affable, détaché du réel, prêt à suivre n'importe quelle opportunité pour que s'accomplisse un autre destin. Christian Oster écrit des scénarios à rebondissements qui entraînent ces personnages sur les routes et dans de petites villes de province où ils feront des rencontres impossibles et se retrouveront dans des situations inextricables. 

Inscription à la soirée par mail ou tél. 01 43 20 31 96

 

Lire la suite...

Connexion