"Les guerres de mon père" Colombe Schneck - éd Stock

 

Mort en 1990, à 58 ans, Gilbert Schneck a laissé derrière lui une fille qui a longtemps cru que son père reviendrait, que jamais personne ne pourrait l’aimer autant que lui. Cette jeune femme est devenue écrivain, désobéissant à l’injonction paternelle de ne pas parler de ce qui fâche. 25 ans après son décès, Colombe veut comprendre qui était cet homme. Les guerres de ce père, ce sont celles qu’il a connues dès l’enfance, il fut un enfant juif, caché en Dordogne, il fut jeune médecin en Algérie, témoin de tortures et de viols commis dans les rangs de l'armée française. Gilbert est encore adolescent quand son père Max Schneck est assassiné, un crime crapuleux qui fait la une des quotidiens à scandale, et jette l'opprobe sur la famille (c'est aussi le sujet d'un précédent livre de l'auteur en 2006 « L'increvable Mr Schneck »). Toute sa vie fut une perpétuelle tension pour que le passé ne refasse pas surface, il offrait à son entourage, un sourire radieux, il voulait que ses enfants se construisent de beaux souvenirs.

 

Parce que la perte de ce père est demeurée très longtemps pour Colombe Schneck une souffrance invalidante, elle reprend l'enquête sur sa famille paternelle et comprend que tout commence par l'abandon du pays natal, la Transylvanie, qui fit de ses ancêtres des apatrides. Inconsolable, Gilbert le fut toute sa vie avec élégance, générosité et amour. Il avait choisi de ne conserver que les bons souvenirs, de ne pas raconter afin de ne pas assombrir le présent, comme s'il était possible d'effacer ce qui a été. Sa fille a reçu cet héritage trop lourd pour une existence légère, elle devait pour mettre à distance ces fantômes, partir à leur recherche avec courage. Nous aimons le style dépouillé, direct, nerveux, vibrant de Colombe Schneck, un mélange de douceur et de rage pour un récit entre douleur individuelle et désastre collectif. Magistral.

Prochainement

 Prochaines rencontres

Mardi 20 novembre

Femmesentrepreneurescouverture

D. Descamps et S. Courtin-Bernardo présenteront un ouvrage qui rassemble les témoignages de femmes entrepreneures, heureuses et fières de l'être. Véritable guide pratique basé sur du vécu et du conseil, élaboré par deux femmes qui se mobilisent pour l'entrepreneuriat au féminin. La soirée débutera à 20h.

 Mercredi 28 novembre

 toniservillolenouveaumonstre

Hélène Frappat critique de cinéma, présentera un essai extrêmement brillant sur l'acteur Tony Servillo. Le retour de l'acteur monstre dans le cinéma italien.

Dimanche 2 décembre 

aleexandradavidneel

Présentation d'un très beau livre consacré à Alexandra David-Neel. Photos et lettres inédites. Jeanne Mascolo de Fillipis est cinéaste documentariste et voyage, depuis des années, sur les traces d'A. David-Neel. Rencontre avec l'auteure entre 15h et 18h.

Jeudi 13 décembre

laouleschiensaboientparlaqueue

"Là où les chiens aboient par la queue" est notre coup de coeur de la rentrée littéraire. Nous sommes très heureux d'accueillir Estelle-Sarah Bulle pour ce premier roman. Une histoire de famille, entre Pointe-à-Pitre et Paris, racontée avec humour et tendresse. A partir de 20h.

 

Lire la suite...

Connexion