"Article 353 du code pénal" Tanguy Viel - éd de Minuit

Tanguy Viel, "Article 353 du code pénal" éditions de Minuit. Les 174 pages du récit se déroulent en huis-clos. Martial Kermeur a été arrêté et convoqué chez le juge à qui il va devoir expliquer pourquoi il a noyé Antoine Lazenec. Licencié des chantiers navals de l'arsenal de Brest, Kermeur pensait avoir fait le bon choix en confiant toutes ses économies à Lazenac, un promoteur immobilier sans vergogne. Homme plutôt passif, il a mis un certain temps à comprendre qu'il ne verrait jamais la résidence se construire. Kermeur raconte son histoire, s'interrompt lui-même pour prendre le temps de réfléchir, de regarder ce qui s'est joué. Plus sombre et plus grave que d'autres récits, on retrouve cependant cette touche grinçante, ironique et comique dans la manière de raconter, très caractéristique du style de Tanguy Viel.

Prochainement

Mercredi 20 septembre, Valentine Goby nous présentera : 

jemeprometsdéclatantesrevanches

Valentine Goby est romancière. Passionnée d'histoire contemporaine, elle sait redonner vie à celles et ceux qui ont vécu dans leur chair ces heures sombres. Elle a su parler de Ravensbruck, dans "Kinderzimmer", comme si elle avait vécu le martyre réservé à ces prisonnières. Aujourd'hui c'est de Charlotte Delbo dont il s'agit. Amoureuse, déportée, résistante, poète, elle invente une écriture radicale, puissante, suggestive pour continuer à vivre après Auschwitz, envers et contre tout. Lorsque Valentine Goby la découvre éblouie et plonge dans son oeuvre, elle décide de comprendre qui fut cette femme et de nous faire partager la puissance de ses textes.

Ce livre est un manifeste vibrant qui rend hommage au pouvoir des mots et de la langue. Valentine Goby nous parlera de tout ce qui l'attache à Charlotte Delbo en lisant des passages de son livre. Les oeuvres de Charlotte Delbo seront très présentes lors de cette soirée.

 Si vous souhaitez participer à cette rencontre, laissez-nous un message sur la boîte mail de la librairie ou appeler le 01 43 20 31 96.

 

 

 

 

 

Lire la suite...

Connexion