"Le ravissement des innocents" T. Selasi - Folio-Gallimard

 

Dans une fureur poétique, Taiye Selasi relate les espoirs puis les désillusions d'une famille africaine du Ghana et de Guinée, installée au États-Unis. Niveau social aisé, réussite professionnelle, amour, famille, jusqu'au jour où, suite à une injustice professionnelle, le père, avocat, contesté dans son intégrité, abandonnera femme et enfants, entraînant la famille dans le malheur en projettant une ombre définitive sur leurs vies. Analyse psychologique ciselée avec justesse sur les drames éprouvés par la famille éclatée, particulièrement par les jumeaux, frère et la sœur, malmenés dans une épreuve qui les tiendra séparés de longues années, chacun dans un profond mal être. 

Le décès du Père revenu au Ghana, reformera la famille au pays et resserrera leurs liens distendus par les événements survenus lors de l’abandon du Père. Ce retour au Ghana favorisera le rapprochement dans leurs culture, la compréhension des différences d’ici et là bas. Très beau texte, abrupte et poétique, belles descriptions sur la violence des sentiments, confrontation des cultures. Les paysages sont décrits avec réalisme, noir et blanc pour les Etats Unis. Technicolors pour le Ghana. Bouleversant, plein d’espoir d’un futur à construire. Michèle L. / club de lecture/ sept. 2014

 

Prochainement

cherfrancoisaffiche

Louison dédicacera son nouvel album, "Cher François", samedi 16 décembre entre 15h et 18h. Journal dessiné malicieux qui relate les deux dernières années de la présidence de François Hollande. Louison raconte et croque en 200 pages, ce qu'elle nomme elle-même "des discussions" avec le Président, des anecdotes vécues lors de voyages officiels. Louison choisit l'autodérision, se met en scène, et raconte avec humour, à la première personne, les histoires de son point de vue. Elle nous permet ainsi d'accèder à une bulle privilégiée sans jamais y rentrer tout à fait. Pas besoin de s'intéresser à la politique pour se plonger dans ce journal dessiné, il suffit d'apprécier le trait alerte et malin de Louison et d'éprouver un peu ou beaucoup de sympathie pour François Hollande. 

Lire la suite...

Connexion