"Souvenirs de la marée basse" C. Thomas - éd du seuil

Nager. Nager pour fuir les contraintes, pour échapper aux vies imposées, aux destins réduits. Nager pour inventer sa sensualité, préserver sa fantaisie. C’est ce qu’a sans doute ressenti Jackie toute sa vie, commencée en 1919 et menée selon une liberté secrète, obstinée, qui la faisait, dans un âge bien avancé, parcourir des kilomètres pour aller se baigner sur sa plage préférée, à Villefranche-sur-Mer. Entre-temps, elle s’était mariée, avait quitté Lyon pour Arcachon, puis, devenue jeune veuve, avait échangé le cap Ferret contre le cap Ferrat, avec sa mer plus chaude, son grand été. Qu’a-t-elle légué à sa fille Chantal ? Quelque chose d’indomptable, ou de discrètement insoumis, et cette intuition que la nage, cette pratique qui ne laisse aucune trace, est l’occasion d’une insaisissable liberté, comme lorsque jeune fille, au début des années 30, Jackie avait, en toute désinvolture, enchaîné quelques longueurs dans le Grand Canal du château de Versailles sous l’oeil ahuri des jardiniers. 

Prochainement

cherfrancoisaffiche

Louison dédicacera son nouvel album, "Cher François", samedi 16 décembre entre 15h et 18h. Journal dessiné malicieux qui relate les deux dernières années de la présidence de François Hollande. Louison raconte et croque en 200 pages, ce qu'elle nomme elle-même "des discussions" avec le Président, des anecdotes vécues lors de voyages officiels. Louison choisit l'autodérision, se met en scène, et raconte avec humour, à la première personne, les histoires de son point de vue. Elle nous permet ainsi d'accèder à une bulle privilégiée sans jamais y rentrer tout à fait. Pas besoin de s'intéresser à la politique pour se plonger dans ce journal dessiné, il suffit d'apprécier le trait alerte et malin de Louison et d'éprouver un peu ou beaucoup de sympathie pour François Hollande. 

Lire la suite...

Connexion