"Une amie de la famille" Jean-Marie Laclavetine - éd Folio Gallimard

C'est un récit bouleversant, une enquête qui remonte le temps et rompt le barrage du silence qu'il semblait si impérieux de dresser, face à ce drame familial. La soeur aînée de l'auteur, Annie a péri noyée, en novembre 1968, elle avait vingt ans, son frère quinze. La déferlente assassine semble avoir tout emporté sur son passage, une photo de la jeune fille a longtemps trôné sur la commode de la chambre des parents et ensuite grand-parents. C'est sur l'insistance de sa fille aînée que JM Laclavetine accepte de partir à la recherche de cette soeur dont il semble avoir tout oublié. Ce travail de mémoire, parfois âpre et douloureux, l'amène à renouer avec l'histoire de toute sa famille et de retrouver les liens qui en unissaient les membres. L'absence de paroles autour du souvenir d'Annie n'est pas à proprement parlé un secret de famille mais il menace de le devenir pour les générations suivantes qui ne comprennent pas ce silence autour de la jeune défunte. Le narrateur se replonge dans les compte-rendus de la presse locale au lendemain du drame, il scrute les quelques photos que les proches de la famille ont conservées mais surtout il interroge l'essence de cette toute jeune femme qui souvent se dérobe au fil de la reconstitution de sa brève existence. Il ne s'agit pas de construire un tombeau mais de la faire revivre au plus près de ce qu'elle fut, écorchée vive, fantasque, attachante et énervante à la fois, afin que se construisent enfin des souvenirs tangibles et que le deuil puisse se faire.

Prochainement

Prochaines rencontres.

Les rencontres se déroulent à la Bibliothèque Benoîte Groult. Elles sont initiées et animées par la Librairie d'Odessa. Inscription conseillée auprès de la librairie ou de la bibliothèque.

Mercredi 28 septembre à 19h. "Le Paris de Perec"

parisdeperec thumb

Difficile d'imaginer un écrivain plus parisien que Georges Perec. Son oeuvre est intimement liée à cette ville, qu'il cartographie méthodiquement. Denis Cosnard, journaliste au Monde, est un lecteur attentif et passionné. Il vous invite à retrouver les lieux et les quartiers chers à Perec. Nous vous proposons une immersion dans les déambulations parisiennes de Perec. 

Jeudi 13 octobre 2022 à 19h "Consolée"

consolee 

Dans ce deuxième roman, Beata Umubyeyi Mairesse fait émerger une histoire oubliée, celle des enfants nés hors mariage, de père belge et de mère rwandaise, au Ruanda-Urundi dans les années 50 . L'état colonial, à la veille de l'indépendance, avait décidé de récupérer ces enfants. Cet arrachement, familial, culturel, linguistique est un des grands scandales de l'époque coloniale. Nous vous invitons à en savoir plus au travers de ce roman bouleversant que l'autrice viendra vous présenter.

Samedi 15 octobre à la librairie de 16h30 à 18h

lamourjaitoucompris

"L'amour j'ai tout compris". On se pose beaucoup de questions sur l'amour, et cela dès son plus jeune âge. B Labbé et S. Chaine dressent une liste de 50 questions-réponses pour dialoguer avec les enfants à partir de 6 ans. Rencontre et dédicaces à la librairie.

Jeudi 24 novembre à 19h. "Féminicides"

 feminicides

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, nous vous invitons à venir écouter Christelle Taraud qui a dirigé l’ouvrage collectif "Féminicides. Une histoire mondiale." publié en septembre 2022 aux éd La Découverte. Elaboré par une centaine de spécialistes, cet essai explore de manière très complète, cette guerre faite aux femmes depuis la nuit des temps, des chasses aux sorcières médiévales aux tueries masculinistes contemporaines. Un ouvrage d'une ampleur inédite qui dévoile, chiffres à l'appui, les ravages de ce fléau et qui analyse les représentations culturelles qui nourrisssent ces crimes.

Lire la suite...

Connexion