A la une en janvier 2014 - La bande dessinée à l'honneur - Un guide des nouvelles parutions -

 A la une en janvier 2014

cest toi ma maman      le chien qui louche     olympe de gouges  ltranger Ferrandez    dalhia noir  

ADL BD2014 couvvalidee

A l'occasion du 41 ème festival d'Angoulême, nous mettons à votre disposition un catalogue qui recense, par genre, les dernières parutions de l'année dont certaines seront en compétition fin janvier.

La bande dessinée couvre des champs d'expressions de plus en plus vastes. Le roman graphique autobiographique, brillamment introduit  par Marjane Satrapi avec « Persepolis », met en scène des narrations qui mêlent l'expérience personnelle à l'histoire contemporaine.

Les auteurs s'emparent de sujets multiples « Gaza », « Chroniques de Jérusalem » ou de récits intimes, comme en 2013, Alison Bechdel «  C'est toi ma maman » : une quête identitaire qui convoque les différentes facettes de la figure maternelle. « Le bleu est une couleur chaude »  de Julie Maroh est le support narratif, à l'origine du film  « La vie d'Adèle » de A.Kechiche , Palme d'or au festival de Cannes de 2013.

Le récit historique se développe et tend à revisiter l'histoire, « Les temps mauvais » parlent du quotidien de la population civile durant la guerre d'Espagne, « Mauvais genre » de Chloé Cruchaudet reprend le thème de « la garçonne et l'assassin » et évoquent les blessures psychiques liées à la guerre.

De plus en plus d'adaptations littéraires s'emparent de ce media :  J. Ferrandez a repris « L'étranger » d'A. Camus, Charly 9 de J. Teulé est depuis peu adapté par R. Guérineau.  « L'astragale » d'A. Sarazin, « Le dalhia noir » de J. Ellroy,  jusqu'à « La recherche du temps perdu » de M. Proust.

La narration graphique se penche sur la biographie d'artistes comme Picasso, Egon Schiele, le philosophe Thoreau... ou de personnalités engagées comme Olympe de Gouge ou  Benoite Groult.

Les domaines d'investigation de la bande dessinée n'ont plus de limites.

L'éclectisme et la richesse de la production internationale de la bande dessinée la fait définitivement sortir du genre des « comics » pour exister en tant que support culturel historique, littéraire et philosophique.

Nous vous invitons à faire un détour dans le petit espace que nous lui consacrons à la librairie et  à consulter notre sélection dans la rubrique BD sur ce site.

 

Prochainement

 

Jeudi 15 février à 20h, nous recevrons Jean-Luc Coatalem. 

Une soirée sous le signe de la passion et du voyage, sur les traces de Paul Gauguin et Victor Segalen.

Jean-Luc Coatalem nous entraînera, dans son sillage, sur les pas de ces deux grands voyageurs qui ne cessent d'alimenter son imaginaire et qui ont modifié et enrichi notre vision du monde. 

 

"Mes pas vont ailleurs", publié à la rentrée 2017, a été couronné par le Prix Femina Essai et par le Prix de la Langue française.  

Lire la suite...

Connexion