"Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB" Tardi - éd Casterman

Récit historique

Cinq ans à ronger son frein dans un Stalag en Pologne. Une longue épreuve de déshumanisation, dont René Tardi ne rentra pas indemne. Dans cette fresque au crayonné noir, caractéristique du célèbre dessinateur, Tardi se met en scène au côté de son père, comme un alter ego enfantin. Une manière pudique et sensible de remuer les heures sombres du passé et de l'y accompagner. A partir d'un "petit cahier d'écolier coupé en quatre", ce deuxième tome continue le travail de mémoire en retraçant la fin de la guerre et la fuite des nazis devant l'armée rouge.

 

 

 

Prochainement

 

Jeudi 15 février à 20h, nous recevrons Jean-Luc Coatalem. 

Une soirée sous le signe de la passion et du voyage, sur les traces de Paul Gauguin et Victor Segalen.

Jean-Luc Coatalem nous entraînera, dans son sillage, sur les pas de ces deux grands voyageurs qui ne cessent d'alimenter son imaginaire et qui ont modifié et enrichi notre vision du monde. 

 

"Mes pas vont ailleurs", publié à la rentrée 2017, a été couronné par le Prix Femina Essai et par le Prix de la Langue française.  

Lire la suite...

Connexion