L'Arabe du futur

"L'Arabe du futur" Riad Sattouf - éd Allary

Par un dessin simple mais efficace, Riad Sattouf nous plonge dans les années 70. En France, rencontre à l'Université d'une bretonne et d'un syrien, ils se marient, naissance de Riad à Paris. En  Libye, Khadafi, beau gosse, officier des forces armées libyennes a  pris le pouvoir à la monarchie. Fervent défenseur de l'Union Arabe, il met en place une politique sociale, les biens de certains pour tous, abondance de certains produits au détriment de l'essentiel. En Syrie, Hafez-al-Assad, ancien pilote de chasse, a lui aussi pris le pouvoir. Président à vie, la seule liberté laissée au peuple sera la croyance, les coutumes et la haine d'Israël .Devenu adulte Riad met en bulles les souvenirs de sa petite enfance entre ces 3 pays et ses 2 familles de cultures bien différentes, aux couleurs si variées et la langue que l'enfant ne souhaite pas apprendre.

 

L'humour et la légèreté des dessins donnent, au premier abord, une impression superficielle mais la réflexion s'impose et nous entraîne dans une méditation profonde qui ne peut nous échapper. L'enthousiasme du père pour la grande œuvre de Khadafi, tout aussi bien pour les alliances d'Hafez-al-Assad, apparaît puéril et dérangeant.  La réussite, à ses yeux, passe par la construction d'une villa, l'achat d'une grosse cylindrée, révélant peut- être  un désir d'oublier une enfance pauvre. Quant à la mère de Riad, elle apparaît admirable de patience, d'indulgence, parfois de docilité. Jeunesse issue de "68" ça étonne ! Cependant, elle saura mettre un point quand elle sentira ses enfants en danger. Patience.. la parution de deux autres volumes est prévue en 2015 et 2016, en attendant, un retour sur ce premier tome nous révèlera bien d'autres réflexions. Michèle M. / Club de lecture.

 

Prochainement

lombredelalune

Agnès Mathieu-Daudé, jeudi 7 décembre à 20h.

Agnès Mathieu-Daudé présentera "Un marin Chilien" et "L'ombre de la lune". Des héros presque ordinaires projetés hors de leur cadre, dans une succession d'événements invraisemblables. Il était une fois, Alberto un géologue chilien parti observer une irruption volcanique en Islande. Parce qu'il a bu un café chez la belle Thorunn il se retrouve, à son insu, propriétaire d'une conserverie de poissons hors d'usage. Blanche, trentenaire un peu guindée, travaille dans un musée, fan de football et de peinture, elle convoie une oeuvre de Goya pour une exposition au Prado. Elle se retrouve aux prises avec la mafia chinoise et bientôt fortement éprise d'Attilio, ex-mafieux sicilien qui a repris du service. Mais où vat-elle chercher tout cela ? Laissez-vous porter par les histoires insensées d'Agnès Mathieu-Daudé qui excelle dans la mise en scène de rencontres improbables en se jouant du choc des cultures avec ingéniosité et élégance. Rares sont les auteurs qui nous embarquent, dès les premières lignes, dans des récits apparemment loufoques et débridés mais qui en disent plus long qu'il ne paraît, sur la tentation romanesque tapie en chacun de nous. Deux contes pour adultes qui débordent d'énergie, deux remèdes à la mélancolie hivernale, à lire sans attendre et amicalement prescrits par votre libraire.

Lire la suite...

Connexion