club de lecture - sélection rentrée littéraire 2013

les voyages de Daniel AsherLe quatrime murfaillir tre flingue NuesLa parabole du failli  confiteorailleursEsprit dhiverlinvention de nos vies

 L'avis des lecteurs : 

Chaque membre du club a retenu et défendu le livre qu'il a le plus apprécié, à partir d'un fond une vingtaine d'ouvrages mis en circulation depuis septembre.

 

"Faillir être flingué" Céline Minard - éd Rivages C'est un western parcouru par un souffle lyrique et habité par les mythes fondateurs des premiers conquérants. Tous les personnages du livre convergent vers un même lieu, une ville en création, sorte d'arêne où s'affrontent sauvagerie et civilisation. C'est bien écrit, vivant et  bien construit avec en ligne de front, le décor somptueux de l'ouest américain. Pascaline S. 

 

« La parabole du failli"  Lyonel Trouillot - éd Actes Sud : Dédié  par Lyonel Trouillot, auteur haïtien,  à un de ses amis, comédien mort à Paris dans des circonstances tragiques  en 1997, ce texte  n’est ni un roman, ni un document, ni une biographie et encore moins une hagiographie.Le titre est celui du recueil de  poèmes que cet ami écrivait. Cette longue lettre adressée  à celui qui a choisi de partir est un flot de mots, de bribes de vie entre Haïti et Paris, de  récits et de poèmes. Prose trouée de vers, cette chanson du mal-aimé, tentative pour faire le deuil et combler la faille du silence,  est un texte totalement à part et d’une sincérité bouleversante. Monica D.

 

 

"Nue" Jean-Philippe Toussaint - éd de Minuit : La quatrième saison d’une grande histoire d’amour sans cesse contrariée et exaltée. Toute la magie et la poésie d’un auteur brillant au style éblouissant. Catherine G

 

"Le quatrième mur " Sorj Chalandon - éd Grasset : La tragédie est éternelle. C'est Antigone appréhendée par différentes cultures avec pour décor la violence et la désespérance des pouvoirs destructeurs ! Un magnifique témoignage sur la guerre au Liban, à travers un rêve poétique, et l'impossible retour de l'étranger à une vie ailleurs et meilleure  parce qu'il n'avait pas cru possible une telle haine de l'autre dans ce  lieu qui représentait un raccourci entre toutes nos religions. Michèle L.

 

 

Confitéor" Jaume Cabré - éd Actes Sud : Roman impressionnant tout en étant intime et drôle. C'est une prodigieuse  confession
rédigée sous l’inspiration d’un violon de légende dont les origines conduisent le narrateur à s’interroger sur le Mal absolu de ce 20ème siècle et au-delà.Michèle M.

 

"Kinderzimmer" Valentine Goby - éd Actes Sud : Un roman bien écrit, très documenté et sans aucun pathos sur les mères des enfants nés à Ravensbruck. La jeune auteure que rien ne prédestinait à ce travail de mémoire, le fait avec finesse et profondeur. Sylvie F.

 

 

"Les Voyages de Daniel Ascher" Deborah Lévy-BertheratCe premier roman de Déborah Lévy-Bertherat,  qui se déroule dans notre quartier, se lit d'une traite. Par petites touches, son auteur nous fait connaître de façon attachante un curieuse histoire familiale. Jean D.

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

Prochainement

lombredelalune

Agnès Mathieu-Daudé, jeudi 7 décembre à 20h.

Agnès Mathieu-Daudé présentera "Un marin Chilien" et "L'ombre de la lune". Des héros presque ordinaires projetés hors de leur cadre, dans une succession d'événements invraisemblables. Il était une fois, Alberto un géologue chilien parti observer une irruption volcanique en Islande. Parce qu'il a bu un café chez la belle Thorunn il se retrouve, à son insu, propriétaire d'une conserverie de poissons hors d'usage. Blanche, trentenaire un peu guindée, travaille dans un musée, fan de football et de peinture, elle convoie une oeuvre de Goya pour une exposition au Prado. Elle se retrouve aux prises avec la mafia chinoise et bientôt fortement éprise d'Attilio, ex-mafieux sicilien qui a repris du service. Mais où vat-elle chercher tout cela ? Laissez-vous porter par les histoires insensées d'Agnès Mathieu-Daudé qui excelle dans la mise en scène de rencontres improbables en se jouant du choc des cultures avec ingéniosité et élégance. Rares sont les auteurs qui nous embarquent, dès les premières lignes, dans des récits apparemment loufoques et débridés mais qui en disent plus long qu'il ne paraît, sur la tentation romanesque tapie en chacun de nous. Deux contes pour adultes qui débordent d'énergie, deux remèdes à la mélancolie hivernale, à lire sans attendre et amicalement prescrits par votre libraire.

Lire la suite...

Connexion